Les analystes financiers sont des professionnels de la finance qui ont pour mission de rechercher des informations utiles et pertinentes afin de favoriser la prise des meilleures décisions possible. Pour traiter, organiser, analyser et incorporer différents éléments utiles à la prise de décision, cet opérateur de marché doit faire preuve d’une bonne méthodologie, beaucoup de rigueur, un excellent jugement et une vaste culture en termes de société et économie de marché.

Quelles sont les qualités d’un analyste financier ?

L’analyste financier est présent dans les différentes sphères de la société. Il intervient dans l’évaluation des impacts financiers des décisions relatives à divers domaines d’activité : marketing, système d’information, gestion des ressources humaines… Lorsqu’un diplômé d’une école de commerce doit réaliser l’analyse financier d’une entreprise spécialisée dans le nucléaire, on constate que cette démarche nécessite une bonne capacité d’adaptation.

De plus, l’analyste financier devra s’adresser à différents types d’interlocuteurs. Pour y parvenir, il doit faire preuve d’un bon sens de la communication. Il est aussi essentiel que l’analyste financier dispose d’un esprit d’analyse et de synthèse. En tant qu’expert en gestion de patrimoine, l’analyste financier peut travailler pour le compte d’un établissement bancaire ou financier au profit des clients. Il se charge de récolter un maximum de données sur les sociétés cotées en Bourse. Ces renseignements permettent d’informer ses clients pour qu’ils puissent effectuer des placements fructueux.

Missions et compétences requises d’un bon analyste financier

Le quotidien d’un analyste financier consiste à soutenir le contrôleur financier/comptable, directeur financier. Ce gestionnaire d’actifs peut travailler auprès d’une banque, le métier consiste à apporter des conseils financiers et économiques et procéder à l’établissement de prévisions économiques.

Parmi les compétences requises pour être un bon analyste financier, citons : l’esprit analytique, orientation de résultat, efficacité et autonomie. Pour exercer ce métier, il faudra travailler surtout au bureau et souvent auprès de grandes entreprises. Les heures de travail d’un analyste financier sont flexibles, la pression est plus intense selon les périodes de l’année.

Analyste financier : un métier aux multiples facettes

Le métier d’analyste financier exige plusieurs facultés, dont une grande rigueur, une bonne aptitude à synthétiser et à anticiper. Cet opérateur de marché doit avoir une réelle curiosité d’esprit ainsi qu’une grande capacité d’écoute. Puisque le challenge est quotidien dans le monde de la finance, ce professionnel doit avoir les nerfs solides et aimer relever les défis.

Afin d’appréhender l’entreprise sous tous ses angles, l’expert en gestion de patrimoine doit disposer des connaissances économiques et financières ainsi qu’une bonne culture générale. Depuis la mondialisation des échanges, les analystes se spécialisent dans des domaines ciblés. Un conseiller spécialisé sur le luxe ou qui exerce sur Internet travaille dans des contextes différents en fonction de l’employeur.

Les métiers d’analystes financiers et d’économistes financiers

Les analystes financiers et les économistes financiers sont des spécialistes de l’analyse du marché économique.
Les analystes financiers et les économistes financiers travaillent sur le marché des capitaux français. À l’aide de modèles d’évaluation, ils analysent et évaluent les finances, les conditions économiques et les perspectives d’avenir des entreprises. Un économiste financier examine un document lors d’une réunion avec un client.

Niveau de salaire d’un analyste financier

Le salaire moyen pondéré pour toutes les professions du domaine est de 6 500 euros.
Pour la profession la moins bien rémunérée du domaine, 10 % des employés gagnent moins de 3 500 €.
Pour la profession la mieux rémunérée du domaine, 10 % des salariés gagnent plus de 10 000 euros.

Description du poste d’analyste financier

Les analystes financiers analysent les actions ou les obligations et se spécialisent dans des entreprises ou des secteurs particuliers. Ils peuvent porter des titres tels que analyste d’actions, analyste de titres à revenu fixe ou analyste de fonds. Les analystes financiers recueillent des informations sur les évolutions des entreprises ou des secteurs qu’ils couvrent. À l’aide de modèles d’évaluation, les analystes financiers analysent et évaluent les finances, les conditions économiques et les perspectives d’avenir des entreprises.

L’analyste informe régulièrement, entre autres, les courtiers en valeurs mobilières de son lieu de travail de ses analyses.

Les investisseurs utilisent ces analyses pour décider d’acheter ou de vendre les actions en question. Les économistes et les analystes financiers reçoivent des informations des agences de presse et des bourses du monde entier.

Un économiste financier travaille en empruntant de l’argent, en prêtant et en investissant des capitaux dans divers titres. L’économiste financier d’une entreprise veille à ce que celle-ci obtienne les prêts les plus avantageux possibles. L’économiste réaffecte les prêts en fonction de l’évolution des taux d’intérêt et son travail implique des contacts fréquents avec les banques, les compagnies d’assurance et les établissements de crédit. Ils peuvent également travailler à l’investissement des fonds propres de l’entreprise dans différents types de titres, de fonds et de devises.

Un économiste financier d’une grande entreprise d’exportation peut être amené à évaluer les risques et les garanties liés aux transactions d’exportation. Ils organisent des crédits pour financer diverses transactions à l’étranger. Pour évaluer les risques financiers d’une transaction, l’économiste financier doit obtenir des informations sur le pays, sa politique et sa situation économique.

Les économistes financiers peuvent travailler dans le domaine de la finance d’entreprise dans les banques et les grandes sociétés d’investissement. Ils aident les gestionnaires en leur proposant des services financiers et en facilitant les changements structurels. Par exemple, ils peuvent aider à la conclusion d’accords de coopération, à la fusion d’entreprises, à la scission d’entreprises en plusieurs sociétés et à l’acquisition et à la vente d’entreprises.

Lieu de travail

Les analystes financiers sont actifs sur le marché des capitaux français et travaillent dans les départements de gestion des actifs des grandes entreprises, des banques, des compagnies d’assurance ou des sociétés d’investissement.