Lorsque la vie financière est difficile, qu’on ne peut rien acheter, on vit au dessus de nos moyens et ne réalisons pas que notre argent s’en va. . Dans ce scénario, la santé financière n’est probablement pas très bonne car on ne prend pas certaines précautions qu’on devrait prendre. On fait des erreurs stupides qui font perdre de l’argent. Mais il n’est jamais trop tard pour apprendre et corriger ces erreurs, n’est-ce pas ? Il est temps de faire plus attention et de réaliser ce qui vous empêche d’avoir un meilleur contrôle financier. Pour ce faire, on a répertorié ci-dessous 10 erreurs qui vous font perdre de l’argent pour rien !

1. Pas de buts, pas de chemin

Lorsqu’on n’a pas de but, d’objectif à atteindre, on va probablement dépenser tout l’argent dans des choses aléatoires sans nécessité. Celui qui n’a pas de raison de collecter de l’argent ne se sentira pas stimulé à épargner, car à quoi bon renoncer à certains conforts et plaisirs s’il n’y a pas d’objectif futur ? La solution consiste à se fixer un objectif, des raisons d’économiser de l’argent. Ce peut être un voyage, une voiture, la réalisation du rêve de posséder une maison, parmi plusieurs autres. Même la création d’une réserve pour l’avenir est un objectif. Notez cet objectif et travaillez dessus.

2. Ne pas avoir le contrôle de vos finances

Il y a des gens qui n’aiment vraiment pas ou n’ont pas les moyens de s’occuper de ces choses administratives, mais quand il s’agit de vie financière, on doit avoir un contrôle total pour ne pas être lésés par l’imprudence. C’est pourquoi il est important d’établir un plan de dépenses et de faire une planification financière. Lorsque vous pourrez identifier les lacunes de votre budget, votre santé financière commencera à s’améliorer.

3. Réduire les dépenses inutiles

Il peut être particulièrement difficile de trouver des leviers d’épargne, surtout lorsque l’on a un petit budget. Néanmoins des solutions existent. Découvrez dans cet article 7 façons simples mais efficaces de réduire vos dépenses et auxquelles vous n’avez peut-être jamais pensées. Avoir besoin d’économiser ne signifie pas que vous devez perdre votre qualité de vie. Beaucoup de gens coupent des choses comme les signatures de films en pensant qu’ils vont économiser de l’argent. Je me trompe, car il n’y aura pas de gros impact sur votre budget. Une bonne solution, par exemple, consiste à faire des économies dans les supermarchés. Recherchez les produits les moins chers ou l’endroit où vous vendez en gros. Selon le volume de votre achat, vous pouvez le trouver plus abordable. Une réduction de 10 % de votre achat du mois aura un impact significatif. Une autre solution consiste à emmener votre repas au travail. En plus d’économiser de l’argent, vous pouvez toujours manger plus sainement. La clé, pour réduire ses dépenses, est de chercher à faire baisser la facture, même de quelques euros ou centimes d’euros dans tous les domaines. Cela vous demandera certes un peu de travail au début mais vous finirez par trouver des produits de substitution ou d’autres façons de faire assez vite. Après, cela devient une question d’habitude. Vous constaterez alors que vos angoisses liées à l’argent diminueront car vous serez en mesure d’épargner et de mettre de l’argent de côté. Par exemple, vous pouvez renoncer à payer plein pot votre séance de cinéma en profitant des réductions auxquelles vous donne droit votre carte premier ou votre abonnement téléphonique. Il ne s’agit que de quelques euros mais si vous vous rendez au cinéma une fois par semaine, cela représente sur l’année une réelle économie.

4. Sauver ce qui reste

Ne pas se programmer pour réserver un montant de ses revenus mensuels à un investissement est une grave erreur. Beaucoup de gens ne gardent que ce qui reste du mois dans leurs économies. La tendance est donc de dépenser jusqu’à la limite.

Programmez-vous pour économiser au moins 10 % de votre loyer et vous adapter à la vie avec le reste.

Dès que vous recevez vos salaires, séparez l’argent de l’épargne et investissez.

5. Ne pas avoir de sortie de secours

Prenons un exemple : vous avez un compte d’épargne et vous êtes à jour, mais soudain vous êtes au chômage. Si vous ne disposez pas d’une réserve d’urgence, vous dépenserez rapidement tout ce qui a été économisé. Faites une épargne “sortie de secours” pour six mois à un an de vos dépenses totales. Autrement dit, si vous avez une dépense mensuelle de 2 000 R$, accumulez au moins 12 000 R$ et n’utilisez pas cet argent dans d’autres investissements. Ce sera votre issue de secours en cas de crise financière personnelle.

6. Ne pas réajuster les objectifs

Si vous avez déjà l’habitude de séparer un chiffre de votre revenu mensuel pour l’épargne, n’oubliez pas de l’ajuster si vous recevez une augmentation ou en fonction de l’inflation. C’est important pour que votre épargne suive le rythme de votre mode de vie et que vous puissiez atteindre vos objectifs ou votre réserve d’urgence.

7. Investir à tort

Économiser de l’argent dans une mauvaise application peut signifier perdre de l’argent. Évaluez l’utilisation de cet argent : s’il est destiné à la retraite, à un retrait à tout moment dans la réserve d’urgence, à l’achat d’une nouvelle voiture dans un an, etc. Choisissez des investissements qui ont des délais d’exécution adéquats et un risque compatible.

8. L’achat impulsif

Demandez-vous toujours : “Quelle est la nécessité de cette mesure ? Si vous ne trouvez pas de réponse plausible pour effectuer cet achat, laissez-le de côté et souvenez-vous de votre objectif. Les dépenses inutiles sont les grands méchants de la santé financière. Donc, faites attention.

9. Système de pondération périodique

Il y a ces dépenses dont nous savons qu’elles auront lieu chaque année : Noël, la fête des mères, la fête des pères, les anniversaires… Quoi qu’il en soit, ce sont des dépenses dont nous savons qu’elles auront lieu et nous pouvons donc nous y préparer. Un bon conseil de planification consiste à ajuster le budget pour les dépenses qui ne sont pas “imprévues”. Une autre ligne directrice consiste à répartir le montant sur 12 mois et à économiser le montant nécessaire pour payer en espèces.

10. Ne pas faire face aux dettes

Selon la Confédération nationale du commerce des biens, des services et du tourisme, le nombre de familles endettées au Brésil a augmenté. Une grande erreur du Brésilien dans cette affaire est de ne pas donner la priorité au paiement des dettes, en laissant s’accumuler les intérêts ou en prenant des lignes de crédit très coûteuses. Réparer ses erreurs économiques n’est pas une chose à sept têtes, il suffit de s’organiser et de revoir ses priorités. Si vous essayez d’organiser le budget familial, n’oubliez pas que chacun doit être à l’écoute et changer son comportement en matière de dépenses et d’investissements. Faites attention, en particulier, à votre chèque mensuel. Il vous indiquera où va votre argent et comment vous pouvez le récupérer.