L’un des moyens les plus efficaces pour faire fructifier de l’argent de nos jours consiste à investir dans un projet. Toutefois, il ne s’agit pas d’une solution miracle : devenir investisseur ne suffit pas pour faire fortune, loin de là ! Pour espérer un bon retour sur investissement, il est essentiel de pouvoir faire les bons choix, tant en ce qui concerne le projet lui-même qu’en ce qui concerne les modalités d’investissement. Voici quelques conseils qui vous seront d’une grande utilité pour choisir un projet et sécuriser votre investissement.

Investir dans un projet que vous comprenez de fond en comble !

La règle numéro un pour investir dans un projet et rentabiliser à court et à long terme consiste à miser sur un projet que vous comprenez assez bien, dont les contours n’ont absolument aucun secret pour vous. Si le projet en question a été élaboré par une entreprise, il faudra vous assurer que vous comprenez correctement l’activité de cette dernière.

Dans ce cadre, prenez le temps qu’il faudra pour partir réellement à la découverte de l’entreprise, de son marché, et de ses ambitions, aussi bien à court qu’à long terme. Au-delà des informations que vous pourriez obtenir de l’entreprise avant d’investir dans un projet d’entreprise, il est conseillé d’associer des recherches personnelles sur internet, afin de vous faire un avis plus objectif à propos de la société en question, avant de devenir investisseur !

Fixer des objectifs clairs et réalistes

Après avoir trouvé un projet qui vous intéresse réellement et auquel vous adhérez, il est important que vous vous fixiez un certain nombre d’objectifs, dont l’atteinte vous permettra de rentabiliser votre investissement à la manière que vous aurez choisie. Plusieurs paramètres peuvent vous aider dans la spécification de vos objectifs pour bien investir dans un projet. Il y a par exemple, le type de placement que vous souhaitez effectuer.

Entre autres possibilités, vous pouvez opter pour un placement en entreprise à long terme, à moyen ou à court terme (plus d’infos sur Gataka). Pour rappel, un investissement est dit d’échéance moyen-long terme, à partir de 3 ou 4 ans sur les obligations, et à partir de 5 ou 6 ans sur les actions. En fonction de votre appétence au risque,  vous aurez également à choisir entre un investissement avec rendement non garanti et des placements garantis.

Avant d’investir dans un projet, vous devez comprendre que plus un investissement est risqué, plus le rendement escompté sera élevé, et vice versa. Les investissements fortement rémunérateurs comportent toujours d’importants risques, même si vous décidez de devenir investisseur dans les banques les plus expérimentées ! Dans le même registre, il est tout aussi important de préciser si vous voulez un placement avec rendement espéré connu et invariable, ou plutôt un investissement avec un avenir et un rendement inconnus.

Eviter de tout miser d’un coup !

C’est l’une des principales erreurs à ne pas commettre en voulant investir dans un projet. Quel que soit votre goût du risque, il ne faut jamais allouer l’intégralité du capital initial dont vous disposez, par précaution. En effet, il peut arriver que vous ayez un besoin urgent d’argent, alors que le retour sur investissement dure plus que prévu. C’est la raison pour laquelle il est plutôt conseillé d’investir une partie et non l’intégralité de vos fonds, de placer une somme qui ne vous sera pas utile à court terme, et dont la perte éventuelle ne va pas contrarier vos projets immédiats.

Pour aller plus loin, d’autres renseignements et astuces pour bien investir dans un projet sont disponibles ici.