Les comptes bancaires professionnels sont destinés aux entreprises. Leur création permet de faciliter la gestion de patrimoine, car ils dissocient les avoirs de l’entrepreneur de ceux de sa société. Dans cette optique, les banques offrent des services spécifiques aux professionnels, ce qui explique les tarifications élevées. Afin de bénéficier des meilleurs avantages, certains critères sont à mettre en exergue avant de choisir l’établissement.

La création d’un compte professionnel, une obligation légale

La détention d’un compte bancaire professionnel dépend du statut juridique de l’entreprise. Ce procédé est obligatoire pour les sociétés qui possèdent leur propre patrimoine. En l’occurrence, l’ouverture du compte permet l’obtention d’un certificat de dépôt de fonds, indispensable pour la demande d’immatriculation. Ce prérequis concerne les sociétés unipersonnelles, les entreprises individuelles et celles à responsabilité limitée.

Une microentreprise peut être soumise à cette condition, dans le cas où ses recettes dépasseraient les 10 000 €. Dans cette optique, les entreprises dotées d’un faible chiffre d’affaires peuvent créer un compte pro selon leurs choix. Néanmoins, la création de ce type de compte procure de nombreux avantages à l’entrepreneur. Il sépare entre autres le patrimoine personnel et professionnel, étant donné que la loi interdit l’association de ces biens.

De ce fait, il facilite la gestion des avoirs de l’entreprise. Il enregistre les règlements de factures fournisseurs, l’encaissement des factures clients, le paiement des charges sociales et des impôts ainsi que le versement de la rémunération du dirigeant. Les banques proposent divers privilèges à leurs futurs contractants. Cependant pour profiter des meilleurs atouts proposés par un compte bancaire pro, effectuer une comparaison est conseillée.

Les besoins à considérer avant de choisir sa banque

Les besoins d’une entreprise sont différents. En effet, ils varient selon le statut juridique, la taille, le secteur d’activité ainsi que les contraintes subies par la société. En l’espèce, les banques proposent des offres spécifiques selon la forme de l’entreprise. Néanmoins, les comptes pros simplifient la procédure de justification des opérations réalisées par la société ainsi que la tenue de sa comptabilité. La gestion de l’entreprise dont le suivi du recouvrement des créances est également facilité.

En outre, l’entrepreneur doit définir des exigences relatives à ses attentes sur le moyen terme. Notamment, des besoins relatifs aux lignes de crédit ou aux conseils en matière d’investissement. De plus, la société doit établir des objectifs, qui constitueront des critères de sélections pour le choix de la banque.

Entre autres, l’extension de ses activités à l’échelle régionale, nationale ou internationale doit être fixée. Il en est de même pour l’utilisation d’un terminal de paiement. Elle doit également déterminer le type de services de paiement et de virement afin d’obtenir la meilleure commission. De plus, elle doit identifier d’autres besoins avant la constitution du compte bancaire, comme la nécessité d’une assurance ou d’une épargne.

La comparaison des offres

La tarification bancaire constitue un critère essentiel dans le choix de l’établissement, car les frais varient d’une institution à l’autre. L’attention doit se porter sur les services payants. En l’occurrence, l’entrepreneur doit analyser les prix relatifs au pack bancaire. Il doit aussi tenir compte des taux de commission opérés par la banque ainsi que des frais d’incident.

En l’espèce, les frais de tenue de compte varient de 10 € à 30 € par mois. Les commissions de mouvement sont tarifées par forfait ou en pourcentage. Ainsi, un comparatif banque permet à l’entreprise de bénéficier des meilleures offres. En effet, cette démarche dispose d’un tableau comparateur de banque qui confronte plusieurs offres.

Les rapprochements concernent la tenue de compte, la commission de mouvement, les différents forfaits selon le statut de la société, la mise à disposition de chéquier et de carte de crédit. Par ailleurs, l’entrepreneur doit définir le montant des frais soumis dès l’ouverture du compte.

Le choix d’une banque en ligne ou traditionnelle

L’enregistrement des transactions d’une entreprise est effectué à travers l’utilisation d’un compte professionnel. Le choix de l’établissement est effectué librement par l’entrepreneur. En effet, le compte peut être créé auprès d’une banque en ligne ou d’un établissement physique. Un comparateur banque en ligne facilite le choix de la société, car il confronte diverses institutions traditionnelles ou disponibles sur internet.

Les établissements en ligne dématérialisent les processus bancaires et accélèrent les démarches grâce aux applications utilisées sur un téléphone ou un ordinateur. Elles optimisent également le temps de l’entrepreneur avec un suivi en ligne qui limite les déplacements. Cependant, elles ne peuvent pas proposer des offres de crédits, car elles ne sont pas dotées du statut d’établissement de crédit.

Le choix d’une institution traditionnelle garantit la sécurité des transactions. Le comparatif banque en ligne propose des offres avantageuses délivrées par ces établissements. La société peut être mise en relation avec un conseiller client. De plus, la banque propose l’avantage de proximité géographique selon la localisation de l’entreprise.