Les courtiers en prêt immobilier agissent comme intermédiaires pour trouver la meilleur banque avec le plan de financement qui correspond le mieux à leurs clients. Faire appel à un courtier est un vrai gain de temps et d’argent.

Le métier de courtier en prêt immobilier

Les courtier en prêt immobilier proposent un catalogue complet d’offres de plusieurs banques à leurs clients, commandées selon le TAEG (le taux de charge annuel en pourcentage). C’est pourquoi, le courtier se renseignent auprès de plusieurs banques pour avoir le plan de financement qui correspond le mieux aux besoins des clients. Dans le secteur de courtage en prêt immobilier, il existe également des sociétés de courtage en ligne, capable de travailler avec plusieurs banques en même temps et de vérifier leurs propositions afin de les renvoyer au client. Avant de faire appel à un courtier, il est important de se renseigner sur les honoraires. Présentez votre situation financière en précisant le montant de votre apport et vos objectifs (achat de résidence principale ou secondaire.) Complétez et à rassemblez tous les documents nécessaires pour la simulation de prêt (fiches de paye, avis d’imposition.) Pensez à bien détailler les options de financement qui s’offrent à vous. Lorsque vous acceptez un crédit immobilier, lisez attentivement tous les documents de prêt avant de signer l’offre. Si l’organisme prêteur refuse de financer votre projet immobilier, le courtier devra vous donner les raisons pour lesquelles le prêt a été refusé. Le courtier vous aidera ensuite, à trouver d’autres options de financement.

Que fait exactement un courtier en prêt immobilier ?

Un courtier en prêt immobilier est l’intermédiaire entre le client et l’organisme de financement. Un courtier a accès à diverses options de prêts immobilier de plusieurs banques et présente au client les meilleures solutions selon son profil en termes de coûts et de taux d’intérêt. De plus, le courtier est une figure possédant les compétences nécessaires pour identifier la meilleure option possible en fonction des besoins du client. Les banques consultées tenteront de définir une solution adhérant à la situation du client, selon les informations qui leur sont fournies par le courtier. Un courtier utilise toutes les informations et la documentation obtenues auprès de son client (profession, revenus mensuels etc.) pour faire une demande de prêt auprès de divers prêteurs tout en cherchant la meilleure solution pour votre future acquisition.

Quels sont les avantages d’un courtier en prêt immobilier ?

Les courtiers en prêt immobilier se préoccupent principalement de comparer les taux et les conditions des prêts garantis par toutes les banques et prêteurs les plus réputés. Grâce à l’intervention d’un courtier en prêt immobilier, il est possible d’obtenir plus d’options de financement et d’envisager un grand nombre de solutions adaptées à vos besoins. En revanche, si vous effectuez ces démarches seul(e), il faudra vous renseigner auprès d’une dizaine de banques pour comparer le différents plans de financement. Plus l’investissement est important, plus les mensualités sont élevées. C’est pourquoi, un courtier analyse de très près le dossier de son client afin de ne pas dépasser les 33% de taux d’endettement. Faire appel à un courtier en prêt immobilier est fortement recommandé pour une personne ayant une situation financière compliquée et des difficultés à demander un crédit immobilier ou pour celle qui souhaite alléger ses mensualités lors d’un regroupement de crédits .

Comment est rémunéré un courtier en prêt immobilier ?

« Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. » (article L322-2 du Code de la consommation et article L519-6 du code monétaire et financier). Si le prêt proposé à l’emprunteur ne correspond pas à ses attentes, l’emprunteur n’est pas obligé de rémunérer un courtier. Un courtier en prêt immobilier est payé à la commission. Ces commissions sont calculées sur chaque prestation. En général, les commissions correspondent à des pourcentages fixes et sont calculées sur le montant total du prêt. Les courtiers sont généralement rémunérés par l’emprunteur au moment de la clôture du dossier. Un contrat est signé entre l’emprunteur et le courtier dans lequel les compétences du courtier sont précisées. Le courtier perçoit également une rémunération de la banque, d’environ 1% du prêt. La fiche standardisés d’informations présente dans l’offre de prêt précise le mode et le montant de la rémunération du courtier.