Vous travaillez depuis quelques années et souhaitez désormais épargner régulièrement ? Vous disposez d’un capital à placer suite à une succession ? Vous trouverez ci-dessous la description des 6 meilleurs placements financiers actuels qui pourraient vous convenir par leur fiabilité et leur sécurité.

1. Le plan épargne retraite

Vous désirez préparer votre retraite et bénéficier d’avantages fiscaux ? Le plan épargne retraite est fait pour vous. Suivez ce lien. Le plan épargne retraite, appelée aussi PER, a été créé en 2019 par la loi Pacte. Il est un placement financier qui vous permet d’épargner exclusivement pour votre retraite. Vous ne pouvez débloquer votre argent qu’à la fin de votre carrière professionnelle. Néanmoins, quelques exceptions sont prévues comme le décès de votre conjoint, l’invalidité, l’expiration de vos droits à l’allocation chômage, l’achat de votre résidence principale… Avant votre départ en retraite, toutes les sommes placées chaque année sont déduites de votre revenu imposable dans la limite d’un plafond mentionné sur votre avis d’imposition. Lorsque vous arrivez à votre retraite, vous avez le choix entre demander le capital dans sa totalité ou obtenir des rentes viagères. En revanche, à cette époque, les intérêts sont imposables.

2. L’assurance vie

Vous avez quelques euros à placer ? Dès 500 €, il vous est possible de souscrire à une assurance vie. Lorsque vous avez souscrit à ce type de contrat, c’est vous qui décidez des prochains versements. Vous avez le choix du montant et des périodes : 100 €, 200 €… par mois, par trimestre… Il vous est possible d’interrompre ces versements si nécessaire et sans frais supplémentaires. Vous pouvez également faire des retraits ou des rachats partiels si vous avez besoin de votre argent. Plusieurs avantages fiscaux vous sont accordés. Lorsque votre assurance vie atteint ses 8 ans, vous bénéficiez d’un abattement de 4 600 € sur les intérêts. Lorsque vous retirez votre argent, seules la CSG et la CRDS (les prélèvements sociaux) restent dues. Ce placement financier vous offre des avantages fiscaux lors de votre décès. Mais encore, au sein de votre contrat, une large palette de supports vous est proposée. Lorsque vous ouvrez votre assurance vie, les fonds sont déposés sur « un fond en euros » dont le capital investi est garanti. À l’intérieur de ce placement financier, vous pouvez effectuer des arbitrages, c’est-à-dire affecter une partie de ces fonds en euro vers un autre support appelé « unité de compte ». Ce sont des actions, des obligations… qui suivent le cours de la bourse. Ces fonds sont moins sécurisés, mais peuvent prendre aussi beaucoup de valeur.

3. L’immobilier locatif clé en main

Investir dans l’immobilier est une excellente solution de placement financier. Dans la location locative clé en main, il est recommandé de vous adresser à une agence spécialisée dans ce domaine. Elle vous accompagne tout au long des différentes étapes de votre projet : recherche du bien, achat, financement, mais encore, elle vous suit pour les travaux à réaliser, la mise en location et enfin la gestion locative du bien. Au niveau de la fiscalité, les loyers sont soumis au régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Avec ce dernier, vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50 % sur les loyers et uniquement de 30 % sous le régime de la location nue.

4. Les SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) sont des structures qui investissent dans le marché de commerces, de bureaux, dans les secteurs de l’éducation, de la santé, des personnes âgées ou encore auprès des entrepôts logistiques pour l’e-commerce. Toute la gestion est prise en charge par la société de gestion. En contrepartie, elle prélève des frais de gestion, mais offre un rendement avoisinant les 4 %.

5 et 6. Le Private equity immobilier et les placements éthiques

Le private equity consiste à investir dans le capital d’une entreprise non cotée en bourse. Le but du placement est d’accompagner la société dans son développement. 4 formules sont proposées : le capital risque qui cible les startups dont la viabilité reste à démontrer, le capital développement qui vise des sociétés en phase d’évolution, le capital transmission pour aider les dirigeants qui souhaitent céder leurs parts, et le capital retournement qui soutient les entreprises en liquidation judiciaire ou en perte de vitesse et qui désirent recouvrer une meilleure rentabilité. Les placements éthiques sont des placements financiers qui n’ont pas uniquement comme objectif la rentabilité. Les versements soutiennent des œuvres sociales, l’environnement ou le respect des droits de l’homme. À ces performances pécuniaires s’ajoutent des avantages fiscaux. Ceux-ci varient en fonction du type de placement choisi.