Il est toujours intéressant d’investir son capital afin de générer des profits. Dans cette optique, les fonds indiciels permettent de faire de placement assez facilement, puisqu’ils reposent sur le principe du suivi d’un indice boursier. Contrairement aux fonds communs de placement actifs, les fonds indiciels peuvent générer un rendement sur une longue période sans trop dépenser et avec beaucoup moins de risques. Alors, comment utiliser les fonds indiciels pour bien gérer son patrimoine ?

Que faut-il retenir à propos des fonds indiciels ?

Un fonds indiciel est une sorte de fonds commun de placement. Il s’agit d’un investissement dans un portefeuille composé de plusieurs actions ou obligations appartenant à différentes entreprises, en suivant l’évolution de l’indice d’un marché. Autrement dit, au lieu d’investir dans les actions d’une seule entreprise, un investisseur aura la possibilité de diversifier et posséder des actions sur tout un marché. À l’achat d’un fonds indiciel, la gestion ISR diversifiée de l’argent investi est confiée à un groupe de personnes qui opère dans ce type de fond.

L’investisseur peut déterminer si un fonds indiciel est rentable ou non, en suivant la performance de l’indice. Il faut prendre en considération l’erreur de suivi. En effet, cela permet de connaître dans quelle mesure les rendements d’un fonds indiciel s’écartent de l’indice de référence qu’il suit. Plus l’erreur de suivi est faible, plus le fonds est performant.

Les ETF (exchange traded fund) sont le type le plus connu des fonds indiciels. Ils sont aussi appelés des trackers parce qu’ils ont pour fonction de suivre le comportement des index. Les ETF sont des fonds cotés en bourse et peuvent être achetés et vendus tout comme des actions. Un autre point en commun avec les actions et que les ETF portent leur propre symbole boursier ISIN (numéro identifiant) et leur prix est calculé de manière quotidienne.

Comment utiliser les fonds indiciels dans sa gestion patrimoniale ?

Les avantages des fonds indiciels :

Les fonds indiciels représentent des avantages très intéressants pour les investisseurs. Leur principe est de suivre un indice dont la valeur augmente dans le temps ce qui peut équilibrer, et même minimiser les risques pour le portefeuille d’un investisseur, contrairement à l’investissement sur les actions individuelles. Les fonds indiciels permettent l’achat de tout un indice, ils sont ainsi un moyen plus facile d’investir et performer sur l’ensemble d’un marché.

Les ETF représentent un avantage également dans la mesure où ils permettent de recevoir des dividendes sur les valeurs des indices qu’ils suivent. L’investisseur peut ainsi choisir de percevoir son dividende ou de le réinvestir dans un indice. L’achat ou la vente des ETF peuvent être effectués à n’importe quel moment de la journée avec des frais réduits (seules les commissions du courtage sont appliquées).

Comment utiliser les fonds indiciels ?

Il faut suivre certaines étapes lors de l’achat d’un fonds indiciel afin d’assurer la bonne gestion de son patrimoine. À cet égard, un fonds indiciel peut être acheté auprès d’une société d’investissement de fonds de placement ou à travers un courtier. Le choix de l’indice est une étape très importante et dépend surtout des objectifs de l’investisseur. Pour vous aider dans ce choix, le site entreprise & compagnie vous offre toutes les informations nécessaires.

Mis à part les indices connus comme les ETF, il est possible de trouver d’autres fonds indiciels qui regroupent des actions ou des obligations choisies en fonction de certains éléments comme :

×       La géographie : il s’agit de fonds indiciel qui s’intéresse à une zone géographique précise.

×     Le secteur d’activité : il existe des fonds indiciels qui se concentrent sur une activité ou une industrie donnée par exemple la technologie ou le secteur de la santé.

×       La nature du marché : émergents ou en croissance.

×      La taille des entreprises : les fonds indiciels peuvent suivre des petites entreprises comme ils peuvent suivre les grandes. Dans ce cas-là, les indices portent une autre appellation. Ils sont nommés selon la taille des sociétés qu’ils suivent. Il existe alors des indices de petite, moyenne ou grande capitalisation.

Il est tout de même recommandé d’investir dans un seul et large indice boursier.

Un autre point à prendre en considération est en rapport avec les coûts. Les fonds indiciels sont avantageux, car leur coût d’exécution reste faible. Cependant, il ne s’agit pas d’une règle générale. Pour cela, il faut compter dans son investissement le minimum requis (ce montant peut atteindre des milliers d’euros) ainsi que le ratio de dépense. Le ratio représente un pourcentage qui sera déduit du montant de l’investissement. Sur le plan fiscal, être propriétaire de fonds indiciels peut impliquer le paiement des impôts.